Pauline François ou l'art d'assembler les objets.

Artiste contemporaine pluridisciplinaire, Pauline François s'est formée à l'Ecole de la Cambre (Bruxelles). Elle nous raconte son passage de la mode à la sculpture, l'évolution de la notion même de sculpture et quelques clefs pour comprendre ses œuvres.


Pauline François entame ses études par un cursus mode à l'école ESMOD, puis découvre la sculpture à la Cambre. Elle trouve des points communs entre ces deux disciplines, tels que la façon d'aborder les volumes.


Toutefois, contrairement à la mode, la sculpture ne se limite plus au volume du corps et englobe désormais différents moyens d'expression : assemblage d'objets, performance, vidéo entre autres. Par des installations hybrides et l'utilisation des nouvelles technologies. les travaux de Pauline François prennent ainsi une toute autre dimension. En bref, l'artiste élargit son espace de travail, la sculpture lui donne des ailes.


Á la manière d'un Geppetto, Pauline François manipule Pinocchio - "Un simple morceau de bois dans l'atelier d'un sculpteur" (sculpture murale, 2019) - espérant que ses œuvres deviennent réelles. Sans brider son regard, elle interroge le spectateur, tout en s'interrogeant elle-même sur sa vision singulière du monde.






66 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout